Comment faciliter la prise de décision dans votre entreprise ?

À l’heure où le contexte sanitaire a conduit de nombreuses entreprises à accélérer leur transformation digitale, la prise de décision est devenue un enjeu clé qui conditionne leur leadership et leur pérennité.

Pour autant, décider n’est pas toujours de tout repos : qui dit prise de décision, dit engagement mais aussi prise de risques. Qu’est-ce qu’un processus de prise de décision ? Comment développer et faciliter la prise de décision dans votre organisation ?

Quelles sont les quatre phases du processus de prise de décision ?

 

Quels que soient la fonction exercée et le secteur d’activité concerné, toute prise de décision constitue indéniablement une prise de risques. Pour vous aider à prendre des décisions de manière rapide et efficace, il existe de nombreuses techniques, méthodes et outils, à commencer par la mise en œuvre d’un processus de prise de décision.

1 – La phase de formalisation

Lors de cette première étape du processus de prise de décision, il convient de prendre conscience de la situation actuelle et de faire un état des lieux en se posant les bonnes questions.

  • L’évènement appelle-t-il à une réaction spécifique ?
  • Cette opportunité mérite-t-elle particulièrement qu’on s’y arrête ?
  • Est-ce une problématique récurrente ou occasionnelle ?
  • Quelle réaction l’entreprise a-t-elle eu face à ce problème par le passé ?
  • Quels résultats a-t-elle eus ?

2 – La phase d’instruction

Avec un état des lieux clair devant les yeux, il est l’heure de passer à la phase d’instruction. Cette deuxième phase d’exploration vous permet notamment :

  • De collecter des informations relatives à la situation ou problématique rencontrée ;
  • D’analyser les situations antérieures ;
  • D’étudier les bonnes pratiques ;
  • De faire appel à des experts et de s’appuyer sur leurs conseils avisés.

3 – La phase de choix

Une fois que vous aurez suffisamment d’informations en main, vous pourrez prendre votre décision parmi les options identifiées.

Et une fois qu’elle sera prise, vous pourrez anticiper la phase d’exécution et déterminer :

  • Les différentes étapes d’exécution à suivre ;
  • Les diverses alternatives possibles ;
  • Les éventuelles contraintes et conditions d’application ;
  • Les facteurs de succès et d’échec à surveiller.

4 – La phase d’exécution

Lors de cette quatrième et dernière étape du processus décisionnel :

  • Vous enclenchez le passage à l’action ;
  • Et vous définissez les actions, les responsabilités et les objectifs du projet ;
  • Vous désignez les acteurs concernés ;
  • Et vous choisissez les Indicateurs de Performance de votre projet.

Nos conseils pour une prise de décision facilitée

Facilitez votre prise de decisions

Nous avons quelques recommandations pour vous aider à améliorer votre prise de décision :

1) Établissez un processus décisionnel clair et précis.

2) Connaissez votre capacité de décision : avez-vous tendance à prendre des décisions lentement ou êtes-vous plutôt dans la précipitation ? Seul(e) ou à plusieurs ?

Choisir un outil de Business Intelligence

3) N’ayez pas peur de l’incertitude et de l’ambiguïté : elles sont inévitables dans une prise de décision.

4) Acceptez les prises de risque et apprenez de vos erreurs.

5) Appuyez-vous sur des Outils d’Aide à la prise de Décision (OAD) pour recueillir des informations pertinentes, analyser vos données et faire des prédictions simplement.

6) Ne vous noyez pas dans une masse de données, au risque de paralyser votre capacité de prise de décision : concentrez-vous sur les plus importantes.

Tableau de bord

7) (Ré)affirmez vos valeurs et instaurez un cadre auquel vous référer pour toute prise de décision.

8) Clarifiez votre stratégie globale et définissez précisément vos objectifs.

9) Écoutez votre intuition et faites confiance à votre expérience !

10) Et ne soyez pas trop perfectionniste : si votre décision n’est pas parfaite, elle a au moins le mérite d’être prise.

Qu’est-ce qu’un outil d’aide à la prise de décision ?

Les Outils d’Aide à la prise de Décision (ou OAD) sont des outils d’analyse qui visent à faciliter la prise de décision. Ils peuvent prendre des formes très différentes, des arbres et matrices de décision aux logiciels d’aide à la décision.

Ces logiciels sont des outils d’analyse avancés qui agrègent des données et indicateurs clés pour vous proposer une liste de solutions et leur niveau de faisabilité. Ainsi, ces outils de Business Intelligence (BI) simplifient les prises de décisions grâce à l’analyse de données, l’Intelligence Artificielle et un large panel d’outils. Parmi ces outils il y a : tableaux de bord, courbes d’évolution, simulations, projections etc.

Si les logiciels d’aide à la décision vous intéressent, nous vous recommandons particulièrement :

Quels sont les pièges à éviter ?

Le processus de prise de décision s’avère parfois délicat et comporte certains pièges à connaître pour les éviter :

  • Prendre une décision sous le coup de l’émotion, sans aucun recul et analyse de la situation.
  • Ne pas tenir compte des différentes alternatives possibles en se concentrant trop sur une option.
  • Laisser des tiers trop influencer son mode de raisonnement et sa prise de décision.
  • Prendre de mauvaises décisions par manque d’informations, de connaissances ou à cause de biais cognitifs.

Articles liés

Power BI vs Excel
Power BI vs Excel : quelles différences pour votre reporting ?
Excel reste un concurrent de taille pour les outils de BI. Quelles sont les forces et faiblesses de Power BI et d’Excel pour le reporting ? …
Choisir un outil d'aide à la décision
Qu’est-ce qu’un outil d’aide à la décision ?
Nous vous disons tout sur l’outil d’aide à la décision : ses différents types, ses avantages et les critères pour bien le choisir. …
Apogea integrateur Power BI
Intégrateur Power BI : comment et pourquoi le choisir ? 
Quelle serait la valeur ajoutée d’un intégrateur Power BI ? Et comment choisir celui qui vous correspond le mieux ? …